Accueil du site > Moteur et technologie > Economie d’énergie et respect de l’environnement

Economie d’énergie et respect de l’environnement

dimanche 4 octobre 2009, par Hybride

La forte augmentation de la consommation du pétrole depuis la seconde guerre mondiale a provoqué l’inéluctable appauvrissement des réserves de la planète et a eu des effets désastreux sur l’environnement. Cet appauvrissement des réserves a entraîné une hausse effrénée du prix du pétrole et les émissions de Co2 résultants de sa combustion ont fortement contribué à créer l’effet de serre provoquant lui-même le réchauffement climatique.

La pression économique poussait déjà les consommateurs à se tourner vers des véhicules à plus faible consommation, il est enfin admis aussi que la réduction des impacts néfastes pour l’environnement est désormais une priorité. Et les décisions politiques incitent de plus en plus les industriels à développer ou adopter des solutions alternatives visant à diminuer la consommation de cette source d’énergie.

Les nouvelles législations, les mesures fiscales incitatives pour l’achat de ce type de véhicule et l’arrivée de futures directives européennes strictes peu favorables au diesel, vont dans ce sens.

Entre intérêt écologique et économique il est donc nécessaires d’encourager des innovations qui permettent de réaliser une forte diminution des émissions de Co2 tout en maintenant le développement économique. br /> Dans le secteur automobile, les voitures équipées de moteurs hybrides constituent une alternative désormais bien concrète et commercialisée depuis plus de dix ans déjà maintenant

Alors en route vers une voiture écologique et économique ?

La récupération et la gestion intelligente de l’énergie sont le principe même du moteur hybride : on diminue donc les émissions de Co2 et de microparticules en même temps que les frais de carburant.

Ainsi de grands berlines grâce à ce système, atteignent une consommation en carburant presque égale à celle d’une petite voiture.

Le développement de nouvelles technologies complexes rends certes la voiture hybride plus chère à l’achat mais elle devient de plus en plus intéressante en terme d’économie d’énergie et d’avantages fiscaux.

Fiscalité :

En France, le ministre des transports, Gilles de Robien, a pris la décision d’augmenter le crédit d’impôt pour les véhicules peu polluants comme les automobiles Hybrides. Le crédit d’impôt s’élève a 2000 Euros pour l’achat d’un véhicule ; pour y être éligible, le niveau d’émission de CO2 ne doit pas dépasser 160 grammes (en 2008).
Au dernier trimestre 2010 doit également être votée le loi sur la taxe carbone et on parle déjà de mesures incitatives supplémentaires pour l’acquisition de voitures propres.

Avantages économiques, réduction de la consommation donc réduction des dépenses.

Les avantages techniques
Véhicule économique certes mais pas au détriment de la conduite car le moteur hybride possède biens des avantages.

Il offre en outre plus de puissance et réagit plus directement lors de dépassements ou dans les montées par exemple qu’un moteur thermique d’un véhicule de même catégorie, tout en étant extraordinairement silencieux. Les accélérations sont plus linéaires les deux moteurs couplés permettent au véhicule d’avoir une très bonne reprise et une efficacité optimale.

La réduction du bruit engendré est réelle, notamment en ville. Car la lutte contre la pollution sonore est aussi un enjeu important.

Certaines voitures hybrides permettent en somme d’utiliser les avantages d’un véhicule électrique tout en résolvant les problèmes d’autonomie.

Le démarrage est également plus souple grâce à l’utilisation du moteur électrique.

crédit image GELUCK


Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0